Un grand merci pour votre formidable mobilisation ! Gabriella va pouvoir financer la nourriture et la litière pour les 93 chats.

Publié le par vivre et laisser vivre

Un grand merci pour votre formidable mobilisation !

Gabriella va pouvoir financer la nourriture et la litière pour les 93 chats. 

Et un grand merci à clic animaux et aux cli-coeurs 

Les conséquences de l’incendie de sa maison, la multiplication des chatons abandonnés devant sa porte, les factures, le stress du quotidien, l’épuisement moral...

C’en est trop pour Gabriella, la Présidente de Vivre et Laisser Vivre.


1 MOIS SANS 1 CENTIME...

COMMENT LES CHATS VONT-ILS SURVIVRE ?

VOUS ÊTES LEUR DERNIER ESPOIR !

20 EUROS, soit 6,80 euros après déduction fiscale

= 1 CHAT SAUVÉ

Ses 90 chats n'ont plus de nourriture et elle n'a plus les moyens de leur en acheter...

Sa prochaine rentrée d'argent n'aura lieu qu’à l’occasion du vide-grenier qu’elle organise le 27 juillet prochain.

Malgré toute l’énergie et le temps passé pour trouver une solution, Gabriella ne sait pas comment elle va faire pour tenir.

Gabriella : une vie consacrée aux animaux

Vous connaissez déjà Gabriella et son dévouement incroyable pour les animaux. Elle et son compagnon vivent 24 heures sur 24 avec 93 chats. Beaux, laids, gentils ou méchants, tous les chats ont une place chez Gabriella. Elle ne fait aucune distinction entre eux.

En janvier dernier, un incendie est venu bouleverser le quotidien de l'association. C'est grâce à votre formidable mobilisation que Gabriella pu acheter et faire installer chez elleun bungalow pour accueillir 60 chats qui n'avaient plus d'abri. Ce bungalow a été primordial pour la survie de ces 60 chats et nous ne vous en remercierons jamais assez !

Gabriella avait pu ainsi éviter le pire pour ses chats et pensait être enfin tirée d'affaire. 

Malheureusement, de nouveaux problèmes mettent aujourd'hui en péril la situation de l'association et des chats. La situation financière de l'association est catastrophique, si bien qu'elle ne peut plus nourrir et acheter la litière pour les 93 chats. Sans parler des frais vétérinaires... Gabriella a atteint ses limites et ne pourra plus tenir longtemps sans votre aide.

Depuis que l'espace à vivre de la maison a été réparé et réaménagé après l'incendie, de nombreux chats du bungalow sont retournés y vivre. Tout ce qui est nouveau dans l'ameublement est d'occasion, souvent donné.

Le bungalow a donc depuis une autre fonction : il accueille les chats abandonnés depuis fin mars. Cela a un coût important qui se rajoute aux frais réguliers de soins mais aussi aux frais énormes engendrés par l'incendie.

Comment l'association en est-elle arrivée là ?

Gabriella est épuisée tant moralement que physiquement. En janvier dernier, l'incendie qui s'est déclaré dans le salon de la maison qui abritait les chats a tout détruit : le toit est parti en fumée, la suie a recouvert les meubles, l'air a été rendu irrespirable. La maison était inhabitable. Par une chance incroyable, et grâce aussi aux réactions de Gabriella, aucune petite victime n’avait été à déplorer...

Gabriella s'est démenée pour mettre en sécurité tant bien que mal ses chats. Les journées n'en finissaient plus. Il fallait soigner et nourrir les chats, s'occuper des travaux de réparation, de nettoyage des locaux, tenir informés les amis sur Internet et leur demander de l'aide pour des pièces détachées comme une chaudière...

Seule une partie du gros oeuvre a été assuré par des professionnels, eux-mêmes débordés par des multiples chantiers.

Pendant 3 mois, il a fallu aussi lutter contre la pluie qui envahissait la zone incendiée, le vent qui déchirait régulièrement les bâches de protection, le bruit permanant de la tempête dans la maison. Durant tout ce temps, Gabriella et Eric ont vécu dans une salle de bains-cuisine-chambre.

En parallèle, 17 chats sont tombés malades : diarrhées, infections oculaires, coryzas, etc. Une catastrophe pour l'association qui n'en avait vraiment pas besoin à ce moment-là.

Gabriella est à bout de forces. Les trop courtes nuits n'aident pas à récupérer quand elles se poursuivent sur des mois et des mois.

Le bungalow, qui a pu être acheté grâce à votre formidable mobilisation, a permis de mettre en sécurité 60 chats. Malgré tout, il restait encore de nombreux frais : aménagement du bungalow, étagères, installation d'une seconde porte ouvrant sur le parc, assurer la sécurité entre le bungalow et le parc...

Tout cela fait qu'aujourd'hui, les rentrées d'argent sont épuisées. Gabriella n'arrive plus à suivre. A tel point qu'elle ne peut même plus commander le minimum vital pour ses 93 chats, à savoir leur nourriture et leur litière.

De nombreuses factures vétérinaires restent en attente et les adoptions se font de plus en plus rares : seulement 5 depuis ce début d'année, soit même pas une par mois ! Un chiffre extrêmement faible comparé à celui des abandons... Et les nouvelles adhésions sont elles aussi rarissimes malgré les nombreux appels à l'aide de l'association. Sur les 93 chats, seulement 20 sont parrainés.

Des abandons bien trop nombreux...

 C’est le lot de beaucoup d’associations... Gabriella n’y échappe pas. A l’approche des vacances d’été, la situation va aller en s’empirant... Les animaux abandonnés sur le pas de sa porte se succèdent à un rythme incroyable, comme vous pouvez le constater avec les quelques exemples récents ci-dessous :

- 30 mars : abandon de MYOSOTIS, chatte adulte très maigre. Elle a été conduite chez le vétérinaire pour être stérilisée... Il se trouve qu'elle l'était déjà ! Malgré cela, le vétérinaire a facturé une stérilisation car l'intervention a été longue pour la recherche des ovaires qui étaient introuvables...

- 30 avril : abandon de 2 lapines, dont une présentant des brûlures au 3ème degré sur les pattes arrières et le ventre... Les soins sont longs et les frais vétérinaires élevés.

- 6 juin : abandon de JENNY, une chatonne de 5 semaines qui ne pèse que 500 grammes.

- 8 juin : dépôt devant le portail de 2 chattes, MYLAN et DAISY, et 3 chatons enfermés dans un carton... Quelques jours plus tard, MYLAN a à son tour donné naissance à 2 chatons. Bilan : abandon de 7 chats...

- 10 juin : les services techniques de la ville apportent 1 chatte, LOUNA, qui vient de mettre bas 5 chatons...

- 23 juin : 2 nouveaux chatons, ARSOUILLE et BELOUGA, ont été abandonnés devant le portail.

- 23 juin un peu plus tard dans la soirée : le jour-même, JOJO a lui aussi été abandonné à l'association.

Un stress quotidien insoutenable...

20 animaux abandonnés depuis fin mars, c'est le triste bilan que dresse Gabriella aujourd'hui. Son quotidien est devenu un enfer, avec toujours le stress chaque jour de retrouver de nouveaux animaux devant son portail. Elle est épuisée.

Mais à chaque fois, Gabriella ne peut pas dire non. Elle refuse de laisser seuls tous ces petits laissés-pour-compte. C'est ça ou une mort prématurée. Que vont-ils devenir si l'association ne peut plus les nourrir ?

"J'ai trop d'angoisse à joindre les deux bouts... Il faut que je me repose. Les gens ne comprennent pas ce que nous vivons ou alors ils se disent que nous sommes fous, 93 chats !!!

Pourtant, Gabriella se bat sur tous les fronts pour trouver des solutions.

Toutes ces raisons expliquent la situation financière catastrophique de l'association, malgré son dévouement incroyable pour y faire face.

Gabriella organise régulièrement des expositions et ventes d'objets . La dernière date du printemps et a duré deux jours. En été, l'association organise trois vide-grenier. Tous les revenus de ces ventes sont consacrés en totalité aux chats.

D'ici le prochain vide-grenier, Gabriella n'aura donc plus aucune source de revenus...Pourtant, elle doit absolument passer une commande pour 2 mois de nourriture et 4 mois de litière, ce qui est tout simplement impossible. Les stocks de nourriture pour les chats sont presque épuisés. Comment vont-ils se nourrir quand ce sera le cas ? Gabriella n'aura plus rien pour eux.

Vous êtes le dernier espoir de Gabriella et de ses 93 chats.

L’avenir de l’association, l’avenir ce ces 93 chats est menacé.

Nous savons que vous ne les abandonnerez pas, ils le méritent tellement !

Vos dons et Appels du Coeur permettront de financer :

  • la nourriture des 93 chats pour 2 mois : 32 sacs de 15 kg l'unité,
  • la litière pour 4 mois : 2 palettes de 975 kg l'unité.



Merci à tous pour votre soutien
 !

lp--3-.jpg

Venez vous inscrire aux vide grenier organisés sur le terrain de la petite vigne

ok.jpg


Commenter cet article